Pourquoi et comment la Bretagne est-elle
en résistance ?

 
La Bretagne existe encore ...
                                              ... car elle n'a jamais cessé d'être en résistance contre l'assimilation forcée. 

 

Victor Hugo, dans son œuvre littéraire « Quatre-vingt treize », écrit :

«  La Bretagne est une vieille rebelle. Toutes les fois qu’elle s’est révoltée pendant deux mille ans, elle avait raison.

    Contre les Romains ou les Francs, contre la Monarchie ou la Révolution, contre les gouverneurs du Roi ou les représentants de la République, c’est toujours la même guerre que la Bretagne a faite, la guerre contre l’étouffante centralisation ».

 

 

Michel Rocard, dont la conversation avec l’ambassadeur américain en poste à Paris est rapportée dans les câbles diplomatiques mis en ligne par Wikileaks explique les difficultés de la France à se réformer :

 

L'ambassadeur américain rapporte :
« Rocard, comme l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, croit que l'histoire de France fournit les clés pour comprendre la politique française. Rocard remonte à l'époque de l'émergence de l'État-nation. L'histoire des autres États-nations européens est celle de communautés linguistiques au service de leurs intérêts commerciaux. La France s'est créée par la destruction de cinq cultures : bretonne, occitane, alsacienne, corse et flamande.

« Nous sommes la seule nation européenne, dit-il, qui soit la création militaire d'un État non homogène. C'est ce qui rend la France difficile à gouverner et explique notre difficulté à réformer, notre lenteur ».

 

(*) Réf. http://wikileaks.ch/cable/2005/10/05PARIS7360.html, traduction : Agence Bretagne Presse)

 

Les Bretons en résistance pour une Bretagne réunifiée, solidaire et prospère,
belle et ouverte sur le monde.

hermine_europe.gif
hermine_europe.gif
bretagneenresistance003006.jpg
bretagneenresistance003005.jpg
Organisateurs
Village associatif
 
Manifestation
Concert
Autocars
Covoiturage
Dons
Adhésions
18 juin 2011
bretagneenresistance003004.gif
Pourquoi et comment la Bretagne est-elle
en résistance ?

 
La Bretagne existe encore ...
                                              ... car elle n'a jamais cessé d'être en résistance contre l'assimilation forcée. 

 

Victor Hugo, dans son œuvre littéraire « Quatre-vingt treize », écrit :

«  La Bretagne est une vieille rebelle. Toutes les fois qu’elle s’est révoltée pendant deux mille ans, elle avait raison.

    Contre les Romains ou les Francs, contre la Monarchie ou la Révolution, contre les gouverneurs du Roi ou les représentants de la République, c’est toujours la même guerre que la Bretagne a faite, la guerre contre l’étouffante centralisation ».

 

 

Michel Rocard, dont la conversation avec l’ambassadeur américain en poste à Paris est rapportée dans les câbles diplomatiques mis en ligne par Wikileaks explique les difficultés de la France à se réformer :

 

L'ambassadeur américain rapporte :
« Rocard, comme l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing, croit que l'histoire de France fournit les clés pour comprendre la politique française. Rocard remonte à l'époque de l'émergence de l'État-nation. L'histoire des autres États-nations européens est celle de communautés linguistiques au service de leurs intérêts commerciaux. La France s'est créée par la destruction de cinq cultures : bretonne, occitane, alsacienne, corse et flamande.

« Nous sommes la seule nation européenne, dit-il, qui soit la création militaire d'un État non homogène. C'est ce qui rend la France difficile à gouverner et explique notre difficulté à réformer, notre lenteur ».

 

(*) Réf. http://wikileaks.ch/cable/2005/10/05PARIS7360.html, traduction : Agence Bretagne Presse)

Première page
Page suivante
Page précédente
n_first.gif
n_next.gif
n_prev.gif
Brezhoneg
Galo
English
Français
bretagneenresistance003003.jpg
bretagneenresistance003002.jpg
bretagneenresistance003001.jpg
gwenn-ha-du%20flottant.gif
Contacts
Accueil
Lettres
d'information
Tracts & Documents
Diaporamas
Dossier de
 presse
Pourquoi ?
Démocratie
Culture
Langues
Identité
Réunification
Histoire
Economie 
Manifestation + concerts du 18 juin 2011 = près de 8.000 participants !
Soutiens officiels
Lettres
aux autorités
Actions & Vidéos